Rechercher

Baie de Goji : plante du printemps



Les baies de goji, qualifiées de “toniques supérieurs” qui aident les humains à préserver leur jeunesse, y tiennent une place d’honneur. Elles appartiennent à la tradition alchimique taoïste de recherche de l’immortalité. L’approche bio-chimique moderne a confirmé ses richesses en vitamine C et en bêta carotène (Vitamine A) qui jouent un rôle important pour a santé de la peau et des yeux. On lui attribue un pouvoir antioxydant capable de prévenir le vieillissement et de réguler le diabète et la tension.





Nous avions vu dans l’article sur le printemps que le goji est l’un des grands produits intéressant pour cette saison. Je vais donc vous présenter ce fruit ; ses origines, ses propriétés, ...


Par ailleurs, nous allons voir qu’il a aussi un fort intérêt par rapport à la problématique sanitaire que l’on traverse en ce moment. En prévention il est très intéressant pour stimuler le système immunitaire !



Le goji est l’une des plantes les plus intéressantes de la pharmacopée chinoise au même titre que le Ginseng. « Goji » est le nom commercial du Lycium barbarum.



Origine

La baie de goji ou le goji sont les noms commerciaux les plus répandus pour désigner ce fruit. Son nom chinois est Gou Qi Zi. Celui-ci est le fruit du lyciet commun (nom botanique: Lycium barbarum) et du lyciet de Chine (nom botanique: Lycium chinense) qui sont les deux espèces utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise. Le lyciet commun et le lyciet de Chine sont 2 espèces extrêmement proches, elles font partie des trois espèces qui poussent en France. Le Lycium barbarum est le plus utilisé dans la pharmacopée chinoise, mais il arrive parfois que le Lycium chinense soit utilisé, toutefois on trouve surtout ce dernier sur les marchés. Le Gou Qi est un fruit très commun en Chine il est utilisé dans la pharmacopée chinoise, mais aussi dans de nombreux plats culinaires. Dans les familles chinoises, il est surtout connu pour améliorer la vue et prévenir les troubles oculaires.


Les baies de goji, Gou Qi Zi ou Lycium barbarum sont mentionnées dans la première encyclopédie chinoise de phytothérapie de Shen Nong, “le Fermier divin”, qui, selon la mythologie chinoise, a introduit au IIIe millénaire avant J.C. l’invention de l’agriculture mais aussi les vertus médicinales des plantes.




Le goji a été déclaré « trésor national » par la commission scientifique et technologique du gouvernement chinois.



Vertus du goji en Médecine Chinoise Traditionnelle

  • Caractéristique

Le fruit du lyciet est de nature neutre et de saveur douce.


  • Les qualités du Lyciet

Il tonifie le Yin, stimule le Jing et le sang.

Il peut être intéressant dans le traitements des troubles visuels , des vertiges, des faiblesses ou douleurs du dos et des genoux, de l’impuissance, des écoulement de sperme, des acouphènes et du diabète. On le retrouve dans de nombreuses formules thérapeutiques.

Il s’emploie notamment pour les personnes du troisième âge, lorsque le Yin est déclinant. le goji est un pourvoyeur de la vitalité des reins, responsables des fonctions essentielles de la vie.

De plus, il lubrifie également les poumons, et aide aux problèmes de toux. Il agit sur l’état de la peau et est d’ailleurs beaucoup utilisé dans plusieurs pays d’Asie en cosmétologie.

Les feuilles aussi sont utilisées pour les inflammations hémorroïdaires, les pertes blanches.


A noter :

On peut aussi utiliser le fruit de lyciet préventivement, dans ce cas il renforcera les reins, le foie, les organes de la vue et le système immunitaire.

Leur saveur légèrement sucrée se marie merveilleusement bien à celle du chrysanthème et offre une délicieuse boisson de base pour entretenir l’hydratation profonde de notre corps.




Recherches cliniques contemporaines


Depuis le début des années 1980, la baie de goji a fait l’objet d’un nombre important d’études qui viennent confirmer ses usages historiques, mais aussi mettre en lumière des actions supplémentaires, qui expliquent son succès actuel.


L'approche bio-chimique moderne a confirmé ses richesses en vitamine C et en bêta-carotène (Vitamine A) qui jouent un rôle important pour la santé de la peau et des yeux.

Les plus importantes ont été publiées par la prestigieuse « Commission scientifique et technologique du gouvernement chinois ». Ces recherches ont notamment documenté les propriétés antioxydantes et immunostimulantes du goji. Elles ont également montré son utilité majeure pour protéger le foie, le système cardiovasculaire et améliorer la vision. Du fait de son action sur le foie et les reins, il lutte contre le vieillissement précoce.


Contre-indications en médecine chinoise

- En cas d’excès de chaleur externe (rhum, fièvre, grippe, inflammation…)

- Vide de rate avec humidité provoquant des selles molles ou diarrhées.

- Certaines personnes peuvent être allergiques à ce type de fruit

- Il est préférable d’éviter de manger du goji pendant la grossesse et l’allaitement, car ce fruit stimule l’utérus.

  • La médecine chinoise préconise de manger le fruit de lyciet en très petite quantité pour les personnes:

- Faisant de l’hypertension

- Etant en état de stress

- Mangeant beaucoup de viande


  • Par ailleurs :

- Éviter d'en manger si vous prenez un anticoagulant

- Ne pas mélanger avec du thé vert.



Comment les utiliser
  • En décoction

De 6 à 15g par jour en décoction pour 3 tasse d’eau journalières.

⇒ Les faire tremper pendant 1 heure environ et les amener doucement à ébullition. Laisser frémir et infuser de 20 à 40 minutes.


  • Dans les préparations alimentaire

En petite quantité. Les laisser tremper dans l'eau pour les réhydrater est le plus préconisé.


Attention : les baies de goji sont sucrées. On leur attribue un rôle régulateur du diabète, mais en décoction. Eviter de les manger sèches.





27 vues